mai 14, 2021
Crise de la quarantaine

Comment gérer la crise de la quarantaine avec Uranus ?

Temps de lecture : 8 minutes

Avez-vous déjà traversé (c’est mon cas) la fameuse crise de la quarantaine ? Vous avez peut-être eu la chance d’y échapper … La crise est-elle encore à venir ? A moins que vous y soyez plongé.e en ce moment ? C’est un moment important de la vie, quelle que soit la façon dont vous l’avez vécu, le vivez ou le vivrez. Comment votre thème peut-il vous aider à vous frayer un chemin vers la sortie de crise ? Grâce à Uranus.

La crise de la quarantaine, qu’est-ce que c’est ?

Comment définir la crise de la quarantaine ? On considère souvent qu’il s’agit d’un ”moment” où vous remettez en question la façon dont vous avez vécu jusque là, et où vous vous interrogez sur votre désir, parfois irrésistible, de vivre votre avenir d’une manière nouvelle et différente. Ce moment se produit autour de la quarantaine, et peut durer quelques années, bien sûr, car Uranus est une planète dite lente.

Ne sentez-vous pas que, derrière cette sorte de rupture, se profilent les symboles de Saturne et d’Uranus ? Chacune de ces deux planètes est, vous le savez, la planète maîtresse du signe du Verseau. Saturne dans la tradition astrologique, Uranus depuis sa découverte en 1781. Dans un tel cas de double maîtrise, la planète « traditionnelle » garde toujours un pouvoir très important sur le signe. Pourtant, Saturne et Uranus symbolisent des caractéristiques très différentes.

Je rappelle brièvement que, dans le contexte de notre sujet, Saturne incarne la tendance à l’homéostasie, la résistance au changement, le besoin de rester identique. Uranus (voir l’article sur Uranus) représente au contraire la pulsion de changement, d’évolution vers plus de liberté et d’indépendance, de bouleversement du statu quo. Si votre vie n’était animée que par les énergies de Saturne et d’Uranus, elle serait un conflit permanent et difficilement supportable.

Vous vous souvenez peut-être que Chronos (Saturne) était un des nombreux fils d’Ouranos (Uranus). A la demande de sa mère Gaïa, il émascula son père Ouranos. Ce conflit mythique père-fils est le symbole de tous les conflits intérieurs. Chronos détruit la capacité de son père à créer, comme Saturne dans notre vie inhibe notre créativité. Ce faisant, il déclenche des guerres titanesques (au sens propre : Chronos était un Titan) comme Uranus sème le désordre dans notre vie.

Pourtant, la résolution du conflit entre Saturne et Uranus permet notre évolution intérieure. Jung aurait dit notre processus d’individuation. Car les énergies des deux planètes nous sont nécessaires. 

Uranus à la source de la crise

Qui déclenche les hostilités ? Uranus, bien sûr. Et pourquoi à ce moment-là ? Parce que le cycle d’Uranus est de 84 ans environ. A la moitié de son cycle, vers 42 ans, Uranus est donc en opposition avec votre Uranus natal. 

Par analogie avec les cycles de la Lune, on peut dire que vous êtes alors en plein Uranus, comme on parle de ”pleine Lune”. Cet Uranus en transit en opposition avec votre Uranus natal représente la vie que vous n’avez pas encore vécue. A l’inverse, votre Uranus natal s’est exprimé, comme il l’a pu, pendant la première partie de votre vie.

Uranus en opposition à votre Uranus natal provoque une sorte d’illumination, révèle une intention nouvelle, un désir encore inexprimé, qui étaient restés cachés dans votre Uranus natal. 

Il vous adresse un message : libérez ce que vous avez d’unique et qui ne demande qu’à s’exprimer. Et cela en bouleversant s’il le faut les conditionnements de toutes natures que Saturne vous a jusqu’ici suggérés, voire imposés.

Saturne et Uranus ont chacun leur rôle à jouer. Pendant une partie de la vie, Saturne vous a aidé.e à définir vos limites. Maintenant, au milieu de votre vie, Uranus vous ouvre des possibilités nouvelles. Et vous invite à transgresser les limites, pour pouvoir saisir ces opportunités. 

Voici donc venu, à la quarantaine, le moment de réaliser vos rêves. C’est-à-dire de tirer profit de tout votre potentiel créatif. Saturne y contribue en vous rappelant ce dont vous êtes capable, ou non. Uranus également, en vous incitant à explorer, à expérimenter, à vivre.

Les polarités d’Uranus en signe

Je vais vous donner maintenant quelques indications vous permettant d’interpréter votre propre thème, de ce point de vue. Que signifient votre Uranus natal et Uranus en transit (opposition) au milieu de son cycle ? Même si Uranus passe environ 7 ans dans chaque signe, et concernent donc un grand nombre de gens, ces indications sont utiles.

Dans la suite, le premier signe est le signe de votre Uranus natal, le second est celui où se trouve Uranus au moment de votre passage à la quarantaine.

Bélier – Balance

La première partie de votre vie est marquée par l’esprit pionnier du Bélier. Elle a été teintée d’optimisme et de prise de risques. Vous avez eu le sentiment d’être libre. Une liberté très concrète, associée à un peu d’impulsivité. Votre action était orientée vers vous-même. 

Le moment est peut-être venu de vous tourner vers le collectif, d’entrer en relation avec les autres. Une relation probablement tumultueuse. Elle vous offrira des occasions d’apprendre à développer harmonie et sérénité.

Taureau – Scorpion

Jusqu’ici, votre vie s’est concentrée sur les questions matérielles. Vous avez géré plutôt sereinement les changements et les causes d’insécurité. Toujours avec le souci de gagner en sécurité tout en préservant votre indépendance.

L’au-delà de la quarantaine sera probablement beaucoup moins calme. Le risque est grand de vous voir adopter des comportements extrêmes, avec des débordements d’énergie. Les changements brutaux seront au rendez-vous. Vous aurez le souci d’approfondir la connaissance que vous avez de vous-même, même selon des voies inhabituelles.

Gémeaux – Sagittaire

Vous vous êtes peut-être formé.e selon des méthodes peu conventionnelles, votre parcours de formation a peut-être même été assez chaotique, hors des sentiers battus. C’est dans votre environnement proche que les changements sont intervenus, jusqu’ici.

Votre passage à la quarantaine pourrait être marqué par une orientation différente de vos centres d’intérêt. Il se peut que vous vous tourniez vers des domaines nouveaux et surprenants. Votre démarche peut, dans l’avenir, faire montre d’excentricité, d’innovation, d’absence d’auto-censure.

Cancer – Capricorne

La première partie de votre vie vous a apporté à la fois un minimum de sécurité dans votre foyer – c’est en tout cas ce que vous avez tenté de réaliser – et une certaine indépendance d’esprit. Par exemple vis-à-vis des idées obsolètes et des traditions vieillottes. Les conflits ont été gérés avec pondération, sans trop mettre votre sécurité en péril.

La quarantaine vous introduit dans une période où vont entrer en conflit votre façon rationnelle, un peu froide, d’aborder les problèmes, et le goût d’Uranus pour les actions imprévisibles et brusques. Comment faire la chose qui convient d’un côté. Tout en satisfaisant le besoin de changer de l’autre.

Lion – Verseau

 Jusqu’ici, vous avez probablement réussi à vous exprimer et à laisser une impression sur le monde qui vous entoure. Parfois en faisant preuve d’excentricité, en provoquant. Votre  individualisme est très fort. Il vous a conduit à limiter au strict minimum votre engagement vis-à-vis de la société.

Le temps est venu de vous intéresser un peu plus à la collectivité, tout en conservant votre indépendance. Cultiver votre créativité, votre inventivité. Uranus est ici à domicile, l’énergie qu’elle symbolise est donc puissante. Vous allez oser bousculer les habitudes, les vôtres et celles des autres. Sachez prendre soin de votre individualité, tout en l’intégrant dans un collectif.

Vierge – Poissons

Avant la quarantaine, votre vie a été marquée par le conflit entre le côté pratique de la Vierge (signe de terre) et le côté idéaliste et excentrique d’Uranus (maîtresse d’un signe d’air, le Verseau). Vous avez cherché à être utile, au service d’autrui comme moyen de progresser vers sa propre individuation. En ressentant le besoin de progresser plus nettement.

Maintenant, Uranus porte ce besoin à un niveau plus puissant, plus collectif. Il est peut-être nécessaire de sacrifier une partie de vous-même, de vos croyances ou de vos habitudes, au bénéfice des autres. Osez affronter la société. Afin de poursuivre votre évolution en vous intégrant peu à peu à la société.

En inversant les polarités, vous pouvez aisément déduire les mêmes informations pour les six autres couples de signes.

Les polarités d’Uranus en maison

La première maison est celle de votre Uranus natal, la seconde est celle où se trouve Uranus au moment de votre passage à la quarantaine.

Maison 1 – Maison 7

Le sentiment instinctif qu’il faut évoluer a été très fort jusqu’à la quarantaine. Devenir une entité indépendante, en s’affirmant. En résistant à tout ce qui pourrait restreindre ou contraindre le développement de ce que vous êtes. En particulier les normes sociales, d’où un certain non-conformisme. 

Ensuite, la grande question sera d’organiser les relations de partenariat (couple ou autres types d’associations). La crise de la quarantaine peut être liée à la rupture d’une relation ou, au contraire, à l’établissement d’une relation inattendue. Dans ces relations, les perturbations seront un risque permanent.

Maison 2 – Maison 8

Vous avez beaucoup construit et accumulé pendant la première partie de votre vie. Des richesses matérielles, peut-être, malgré des hauts et des bas. Aussi des richesses intérieures : un système de valeurs, un style de vie, la confiance en soi. Souvent en refusant certaines valeurs, des idées toutes faites, les normes sociales.

Vous devenez peu à peu conscient.e, vers la quarantaine, des restrictions ou des contraintes que vous vous êtes imposées. Vous sentez que l’ordre ancien que vous avez construit est devenu pesant, et que des forces profondes en vous poussent à un changement de vie, à une ouverture vers autre chose.

Maison 3 – Maison 9

Vous avez développé un mode de communication avec votre entourage qui vous a assuré jusqu’ici stabilité. Ce système est fiable et prévisible. Pas de surprises, même s’il connaît des ”ratés”, parfois. Des détails auxquels vous refusez de prêter attention, car ils dérangent. Peut-être ont-ils peu à peu contribué à créer le doute, voire de l’irritation, en vous.

Ces incidents vous amènent, à la quarantaine, à poser sur votre vie un regard nouveau. Vous découvrez des choses que vous n’aviez jamais vues. Vos habitudes changent. Vous prenez le risque de vous engager dans des domaines que vous ignoriez. Soyez flexible : ce n’est qu’un début. Vous allez vivre une réorientation profonde et stimulante.

Maison 4 – Maison 10

Uranus en maison 4 vous a peut-être conduit à des relations houleuses avec votre environnement familial : brouilles, ruptures, querelles de famille. Des problèmes enfouis et jamais résolus continuent à peser. Pourtant, ces difficultés vous ont permis de vous affranchir du poids du passé.

Il convient maintenant que vous affirmiez cette autonomie vis-à-vis de la société. En renforçant votre statut social. Vous devrez probablement régler quelques problèmes de rapport à l’autorité. En tout cas, soyez prêt.e à saisir les opportunités de changement qui ne vous pas manquer de se présenter à vous.

Maison 5 – Maison 11

Vous avez probablement, jusqu’ici, laissé s’exprimer librement votre créativité, en étant très centré.e sur vous-même. Mais Uranus a perturbé ce statu quo en instillant en vous une insatisfaction permanente concernant ce que vous étiez en train de faire ou de créer. En même temps, vous avez exprimé vos idées et vos envies en ignorant souvent les règles du jeu de la société. 

Le moment est venu, non pas de vous conformer aux conventions, mais de vous ouvrir au monde, aux autres. Restez dans la position de créateur et de pionnier, continuez à vous ouvrir à des horizons plus vastes. Mais partagez ce que vous faites avec les autres. Offrez-leur de vivre aussi des expériences transformatrices et libératrices.

Maison 6 – Maison 12

Votre travail quotidien a été marqué par une envie forte de modifier vos conditions de travail. Cela a pu provoquer des bouleversements dans votre vie. Vous avez tenté de vous ouvrir à des horizons nouveaux, même si vous avez dû vous confronter à des esprits moins prêts à évoluer.

Au moment de la quarantaine, il se peut que vous vous rebelliez contre ce contexte insatisfaisant, que vous vous interrogiez sur le sens de votre vie. Et que vous écoutiez les voix intérieures qui vous incitent à adopter une nouvelle vision de votre rôle. En faisant table rase du passé s’il le faut.  

Comme pour les positions d’Uranus en signe, en inversant les polarités, vous pouvez aisément déduire les mêmes informations pour les six autres couples de maisons.

Neptune ajoute son grain de sel

La planète Neptune parcourt son orbite en 165 ans environ. Neptune en transit est donc en carré avec votre Neptune natal vers l’âge de 41 à 42 ans. L’influence de ce transit s’ajoute donc à ce qu’on vient de dire d’Uranus.

Neptune vous incite alors à vous interroger sur le sens de votre vie. Quels sont vos buts ? Dans quelle mesure les avez-vos atteints ? Le problème est que, dans la foulée de ces reflexions, vous allez agir. Or Neptune n’est certainement pas le meilleur conseiller. Il risque de vous engager dans des actions irréfléchies, guidé.e par vos rêves plutôt que par un examen approfondi. 

La recommandation est donc de ne pas vous précipiter pour mettre en oeuvre les bouleversements que Neptune vous suggère de faire. Avant de décider lesquelles de vos intuitions sont porteuses d’évolution positives pour vous et vos proches. Et lesquelles méritent d’être laissées au rayon des rêves irréalistes et dommageables. Et l’énergie de Saturne peut alors vous apporter une aide précieuse.

Vous le voyez, la crise de la quarantaine est un moment délicat, plein d’embûches et, en même temps, de perspectives positives. Les aspects d’Uranus (natal et en transit) et de Neptune (natal et en transit) peuvent vous guider dans cette investigation. Ils peuvent vous permettre de réussir ce passage vers la seconde moitié de votre vie. Pour votre plus grand bénéfice, et celui des autres. 

L’astrologie humaniste, en vous y aidant, n’est-elle pas exactement dans son rôle ?

Pour être informé.e de la parution d’un nouvel article, il suffit de vous inscrire dans la colonne à droite.

Vous pouvez également demander votre inscription au groupe (privé) Facebook Mon thème astrologique.

Et si vous le souhaitez, n’hésitez pas à laisser un commentaire ! Ni à partager abondamment cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *