novembre 24, 2020
Rencontre

Vos rencontres sont-elles toutes karmiques ?

Temps de lecture : 10 minutes

N’y a-t-il pas, dans votre vie, des rencontres qui, pour une raison ou une autre, ont compté plus que d’autres ? 

Souvent, ces rencontres qui ont réellement compté ont construit quelque chose de nouveau en vous. Parfois après avoir détruit, ou déconstruit, autre chose.

Comment comprendre le message profond de ces moments de rencontres ? Quelles qu’en soient la nature et les conséquences. En interprétant les symboles astrologiques et/ou mythologiques qui leur sont associés. A commencer par cette question si mystérieuse de votre karma.

Votre karma

En astrologie moderne, comme en psychologie spirituelle, différentes approches du karma coexistent. S’agit-il de projections inconscientes ? De modèles familiaux que nous répétons ? De schémas karmiques dont nous ne savons rien ? De réincarnation ? De la rencontre de l’âme soeur ? Etc.

Certains compliquent les choses, déjà suffisamment compliquées, en y introduisant une dose de synchronicité. Bien sûr, il est des rencontres qui évoquent fortement pour vous cette synchronicité. Mais soyez prudents. écoutez Jung :

Les autres personnes ne sont installées de façon inaliénable dans ma mémoire que si leur nom a été consigné dès les origines sur les parchemins de mon destin, de sorte que les rencontrer consiste aussi à se souvenir.

En fait, tout était déjà là, en vous, bien qu’inconsciemment.

étymologiquement, le mot karma, en sanscrit, signifie ”oeuvre, acte”. Mais son sens s’est élargi pour englober tous vos actes passés, présents et futurs, et la loi de cause à effet qui s’applique à ces actes. 

Autrement dit, vos intentions et vos actes affectent votre destin, votre avenir. Mais attention : il n’y a rien de moralisateur dans ce concept (du genre : vous récoltez ce que vous avez semé). Sinon, la vision du karma deviendrait très réductrice. 

La loi du karma n’est limitée ni par le temps ni par l’espace. C’est ainsi qu’en Orient, la perspective karmique est indissociable de l’idée de réincarnation. En Occident, on parle plutôt d’hérédité… Mais dans tous les cas subsiste le lien avec le destin.

Chacun se fait ensuite sa propre idée du karma, selon ses croyances ou ses intuitions. Peut-être serez-vous enclin.e à parler de vie antérieure, ou d’hérédité psychique, etc.

Les rencontres karmiques

Dans ce paysage karmique, comment se présentent vos rencontres avec une autre personne ?

La dynamique karmique implique qu’à la base de toute rencontre importante, il y ait une intention, un désir ardent de l’autre, une attente, une sorte de lien psychique. La cause de ce désir tient au fait que vous reconnaissez votre propre incomplétude, et que vous désirez inconsciemment être ”complété.e” par l’autre dans la rencontre.

Dans la rencontre, vous êtes influencé.e par les pensées, les émotions et les actions de l’autre. Et cette attirance réciproque qui désire qu’on s’influence mutuellement trouve, d’une façon ou d’une autre, sa source dans votre inconscient.

Votre thème natal va vous aider à comprendre les fondements de ce lien karmique qui se déploie dans la rencontre. Parmi les nombreux éléments qui entrent en jeu – puisque, dans votre thème, tout est karmique… – citons par exemple :

  • Pluton
  • Saturne, qu’on appelle parfois le ”seigneur du karma”
  • La maison 12

Mais je vais concentrer mon attention sur les éléments suivants :

  • L’axe des noeuds lunaires
  • L’axe Ascendant-Descendant
  • L’axe Fond du Ciel-Milieu du Ciel
  • L’axe Vertex-Antivertex (si vous ne connaissez pas cet “objet astrologique”, n’ayez aucune crainte, je vais vous dire de quoi il s’agit).

Qu’est-ce qu’une rencontre ?

Il y a des mots qui reviennent souvent quand on parle de la rencontre, de ce moment où les trajectoires de deux personnes se croisent : destin, chance, hasard, bonne fortune, sort, etc.

La rencontre entre deux mondes individuels peut, si elle contient ce potentiel, transformer les chemins individuels.

Un ami représente un monde en nous, un monde qui ne naît que lorsque l’ami arrive, et c’est seulement au moment de la rencontre que ce monde nouveau naît.

(Anaïs Nin)

Dans les astres, une telle rencontre se manifeste par des noeuds, car les noeuds correspondent au croisement de deux plans cosmiques, autrement dit à un moment déterminant de la vie. 

Les noeuds lunaires

Quand on dit ”noeuds” en astrologie, on pense essentiellement aux noeuds lunaires. Vous le savez probablement, ce sont les points où l’orbite de la Lune coupe le plan de l’écliptique (plan de l’orbite terrestre). 

De fait, les noeuds lunaires révèlent souvent des intersections karmiques, c’est-à-dire des rencontres chargées de sens, des chemins qui ne se croisent pas ”par hasard”.

D’un point de vue symbolique, l’axe des noeuds lunaires marque la rencontre du ciel et de la terre, du Soleil et de la Lune, du spirituel et de l’intellectuel. Et les noeuds expriment des moments critiques, des rendez-vous majeurs, des tournants de l’existence, aussi bien au sens spirituel qu’au sens matériel.

Les noeuds lunaires ont quelque chose de métaphysique, au sens où ils se rapportent à une dimension invisible de l’expérience humaine. 

Leur mouvement même a quelque chose d’intemporel, même s’il est cyclique, bien sûr. Il y a dans le cycle des noeuds une sorte de détachement. Et d’ailleurs, leur mouvement est rétrograde (dans le sens des aiguilles d’une montre).

La Lune est associée aux attachements émotionnels, en particulier maternels. Les noeuds lunaires vous incitent à regarder ces attachements, qui naissent au cours des rencontres. Et de le faire avec circonspection, dans une perspective moins centrée sur vous-même, plus détachée, plus spirituelle.

Ainsi, dans le cas où la relation en vient à se rompre, la souffrance peut se vivre dans une perspective plus transpersonnelle, et moins émotionnelle.

Dernier point, un peu particulier, et qui mériterait en soi un article : si vos noeuds lunaires sont très proches de votre Soleil ou de votre Lune, il peut être intéressant d’analyser le cycle des éclipses de ces deux astres. Vous y trouverez par exemple des informations sur la dynamique des relations de couple.

Les autres noeuds

L’axe Ascendant-Descendant est déterminé par le croisement de l’horizon et de l’écliptique. Il est important pour analyser la rencontre de votre moi avec un autre moi. 

L’axe Fond du Ciel-Milieu du Ciel marque le croisement du méridien et de l’écliptique. Il est centré sur la relation avec les parents et, plus généralement, avec le monde.

Mais je voudrais insister sur un noeud assez peu utilisé et qui a pourtant une importance considérable dans les rencontres et leur signification : le Vertex et son opposé, l’Anti-Vertex. 

Le Vertex et l’Anti-Vertex

Le Vertex correspond au croisement, dans votre thème natal, de l’écliptique et du ”premier vertical”, c’est-à-dire le grand cercle vertical qui passe par l’Est, le zénith, l”Ouest et le nadir. Il se trouve toujours du côté du Descendant (souvent en maison 6 ou 7).

Au Vertex, vous vous engagez dans des aspects de vous plus profonds, et donc souvent cachés. Et ces aspects plus intimes peuvent bien entendu se retrouver chez l’autre, dans la rencontre.

Il y a quelque chose de fataliste dans le Vertex, quelque chose qui échappe à votre contrôle et qui peut relever de la compulsion. Il est lié à l’idée d’attachement, de rencontre, de relation (toutes choses concernées par les maisons 6 et 7, voire 8). Et il vous propose (selon sa maison et, surtout, son signe) une vision différente de la rencontre. Surtout si elle est ”percutante”. Il vous parle de sa nature, de ses forces sous-jacentes, cachées. 

Plus précisément, le Vertex symbolise :

  • les intentions cachées et inconscientes dans vos relations. Ce sont souvent des intentions karmiques, prédestinées,
  • la partie de vos relations qui représentent des liens forts, voire indestructibles, en tout cas inconscients,
  • les thèmes autour desquels vos rencontres, et vos relations, s’organisent. Ils sont fortement enracinés en vous, et donc inévitables, d’une certaine manière,
  • les réalités ”subtiles”, de nature plus spirituelle, qui relient vos rencontres au monde immatériel,
  • les rencontres marquantes pour vous, vécues comme des expériences transformatrices.

Quant à l’Anti-Vertex, il vous renseigne sur :

  • les caractéristiques invisibles – inconnues de vous – de votre personnalité (on est du côté de la maison 1, ou 12),
  • vos aspects créatifs, éventuellement laissés dans l’ombre,
  • les facettes les plus “robustes” de votre caractère,
  • vos traits de personnalité caractéristiques, dont vous n’avez peut-être pas conscience, En prendre conscience va vous permettre de les utiliser,
  • des sources de force et d’énergie inconnues de vous,
  • des aspects cachés de vous susceptibles de modifier votre façon d’entrer en contact avec autrui, ou avec le monde en général.

Vous le voyez, le Vertex et l’Anti-Vertex, bien que peu utilisés encore, sont des ressources extrêmement précieuses pour comprendre et éventuellement maîtriser les rencontres que vous faites et les relations que vous nouez. Je vous en donnerai un exemple tout à l’heure.

Une première synthèse

On peut dire que la rencontre entre deux personnes est un point nodal dans leur vie respective. C’est un moment où les deux personnes ressentent, immédiatement, qu’un lien puissant s’établit entre elles, que leurs chemins se croisent. Et que ce moment est lourd de potentialités, évidemment encore inconnues.

Ce lien peut se voir dans le thème ”natal” de la rencontre, ou dans le thème composite. Il se concentre sur quatre éléments principaux :

  • Les noeuds lunaires
  • L’axe ascendant-Descendant
  • L’axe Milieu du Ciel-Fond du Ciel
  • L’axe Vertex-Anti-Vertex.

Il vous faut donc analyser :

  • Ces quatre axes
  • Les transits sur ces quatre axes
  • Les transits de ces axes sur les autres planètes ou points des thèmes.

En mythologie, la déesse des croisements est Hécate. Pourquoi ? Parce qu’elle protège les âmes qui se rassemblent aux carrefours, en particulier à la limite du monde visible et du monde invisible. 

Or les quatre axes nodaux dont je parle forment une trame qui révèle ce qui, au moment de la rencontre, est encore inconnu, mystérieux. 

L’interprétation astrologique du thème d’une rencontre, ou d’une relation, est extraordinairement enrichie quand vous mettez en évidence, à travers les noeuds, quelque chose de mystérieux, de ”numineux”. 

La complexité de la rencontre, ou plus tard de la relation, peut alors révéler des aspects profonds de la psyché de chacun des deux partenaires. Comme le dit Anaïs Nin, des mondes nouveaux se manifestent alors.

Un triangle amoureux

Je vous propose de regarder les thèmes du prince Charles et de Lady Diana.  

Le thème de Charles est au milieu, celui de Diana autour. Or vous pouvez constater quelque chose de très particulier. Le Vertex de Charles est conjoint à l’Ascendant de Diana, et inversement.

Autrement dit, ce qui est profondément ancré mais invisible chez chacun d’eux (Vertex) se reflète naturellement dans la personnalité de l’autre (Ascendant). On peut imaginer que leur rencontre a été, pour l’un et l’autre, un moment ”fort”. Chacun a alors reconnu en l’autre quelque chose d’indéfinissable mais de familier (je dirai tout à l’heure quelques mots de cette ”familiarité” ressentie). 

Mais tout cela ne garantit pas que la relation qui va suivre sera facile, au contraire. Car ce que chacun fait remonter à la surface chez l’autre peut être compliqué, ignoré et difficile à discerner. Et surtout très difficile à intégrer dans la relation.

Qu’en est-il de la rencontre du prince Charles et de Camilla, sa seconde épouse ? 

Thèmes de Charles et Camilla

Observez leurs Vertex et leurs Ascendants. Ils sont identiques. Autrement dit, le Vertex de Charles est conjoint à celui de Camilla, et il en est de même de leurs Ascendants.

D’une façon générale, quand on compare deux thèmes, si les liens entre Vertex et Ascendants sont forts – ce qui est manifestement le cas ici – ils témoignent de la nature – on pourrait dire de l’esprit – et de la solidité de la relation qui se crée au moment de la rencontre. 

Mais d’où vient l’impression de familiarité qu’on ressent au moment de la rencontre ? Voici quelques indications.

Le sentiment de familiarité

Imaginez la situation suivante – que vous avez peut-être déjà vécue. Vous rencontrez quelqu’un, et vous avez l’impression que vous connaissez déjà cette personne, que vous l’avez déjà rencontrée dans le passé. 

Peut-être même avez-vous le sentiment que quelque chose vous relie à elle, qu’un lien existe entre vous, intime, profond mais impossible à identifier. C’est comme un souvenir qui remonte, parce que quelque chose de très profond en vous résonne fortement.

On dirait que vous êtes ”rentré.e à la maison”, que la situation vous est familière.

Cette situation met évidemment en jeu des éléments mystérieux, énigmatiques, secrets. Ils sont enfouis en vous comme dans un monde souterrain. Et quand on parle de monde souterrain, il faut se tourner vers Pluton.

Pluton avait enlevée, et accueillie dans les mondes souterrains dont il était le gardien, une jeune fille appelée Perséphone. Elle l’épouse et remonte vers les mondes supérieurs, devenue femme.

La rencontre avec Pluton (Hadès pour le mythe grec de Perséphone) a transformé Perséphone. Pluton dans votre thème incarne, selon sa maison et son signe, une rencontre puissante et surtout transformatrice.

Vous voyez que deux planètes interviennent dans ce sentiment de familiarité à l’occasion d’une rencontre. La Lune dans la mesure où il y a une référence au passé. Pluton car la rencontre peut vous engager dans un voyage inévitable au sein d’une relation intime et profonde, une relation mystérieuse car karmique.

Analysez donc avec soin chacune de ces deux planètes dans le thème de la rencontre, leurs signes, leurs maisons et leurs aspects.

La Lune vous parlera de vous dans la rencontre, de vos ressentis, vos impressions, ce qui résonne en vous. Elle peut vous aider à comprendre des souvenirs. C’est une mémoire fondée sur le ressenti, et non la chronologie.

Ces éléments peuvent vous guider vers ce que la Lune apporte à la compréhension de la rencontre en termes de protection, de bien-être, de familiarité donc.

Pluton vous ouvrira à la compréhension des passions, des sentiments puissants et difficilement contrôlables, des réactions vigoureuses qui se manifestent au moment de la rencontre.

Car une rencontre fait le lien avec le karma de chaque partenaire, autrement dit avec des forces inconnues. Par exemple, l’attirance pour ce qui, dans une rencontre, évoque un processus initiatique, purificateur, régénérant. 

J’ajoute Mercure à cette courte liste des planètes qui méritent votre intérêt quand vous analysez le thème d’une rencontre.

Si la Lune est la planète des souvenirs émotionnels, Mercure est celle d’une autre logique, plus imaginative. Mercure peut relier le souvenir au présent. Hermès (dont Mercure est la traduction romaine) aidait les âmes à passer vers les mondes souterrains. Il faisait le lien entre les mondes, car il connaissait les chemins pour passer de l’une à l’autre. 

Mercure dans le thème de la rencontre peut aider à comprendre ce que la rencontre contient de rappels du passé, autrement dit de processus karmiques.

L’enjeu d’une rencontre

Je termine en me plaçant réellement au coeur de la rencontre. Quel est son enjeu ? Ou, pour le dire autrement, quelle est la force mystérieuse qui pousse deux personnes à se retrouver au même croisement des routes, au même moment ?

Bien sûr, il faut interroger les transits. Abandonnez pour un instant le thème de la rencontre, et reprenez les thèmes natals de chaque partenaire, et leur thème composite, qu’il soit mi-points ou qu’il soit mi-espace mi-temps.

Etudiez en détails les transits en cours, dans chacun de ces thèmes, au moment de la rencontre. Ils vont renseignent sur le ”pour quoi” de la rencontre, sur sa finalité, sa justification, ses potentialités.

Mais n’oubliez pas qu’une rencontre, ou une relation, gardera toujours sa part de mystère.

Rumi (1207-1273) a beaucoup parlé de rencontres. Attention : Rumi est un poète mystique, et son langage est codé. Quand il parle des ”amants”, il parle de celui qui cherche passionnément le divin d’une part, et le divin qui le cherche en retour, d’autre part. Il appelle Dieu le ”Bien-aimé”. 

Ecoute maintenant la profonde lamentation de la flûte de roseau
Qui dit ce qu’est pour elle la séparation :
“Depuis qu’on m’a arrachée de la roselière,
Mon chant exprime la douleur de tout être humain.
Un coeur que la séparation a coupé en deux,
Voilà ce que je cherche, pour partager cette souffrance avec toi :
Ceux qui sont séparés de leur véritable origine, désirent tous
Ardemment lui être réunis, le jour où ils peuvent la retrouver.”

Djalal ud-din Rumi, Mathnawi

Et toute sa poésie est une longue attente nostalgique de cette rencontre. Les “amants” de Rumi ne se retrouvent donc pas dans un lieu particulier. Car ils sont depuis toujours l’un dans l’autre.

J’aime cette idée que, dans toute rencontre humaine, se glisse quelque chose auquel nous n’avons pas accès mais qui est si puissamment présent qu’on en ressent subtilement la “présence”. Une présence qu’on n’oubliera jamais. 

4 réflexions sur « Vos rencontres sont-elles toutes karmiques ? »

  1. Superbe article , Jean Louis !
    Ok pour tout ce que tu dis , après je ne connaissais à ce point Vertex et Anti vertex, je vais donc m’atteler à la tâche , pour approfondir une relation récente qui m’a fort secouée …MERCI à toi . Continue d’éclairer nos lanternes

    1. Merci à toi. C’est un article difficile (car le sujet l’est). Mais ton commentaire me dit que je n’ai pas tort de placer parfois la barre un peu haut …
      Bien à toi.
      Jean-Lousi

  2. Merci comme d’habitude c’est super interessant,même si l’on connais déjà cela fait du bien de revoir c’est tellement bien expliqué.
    Marie -Rose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *