symboles Sabian

Symboles Sabian du Scorpion et du Sagittaire selon Marc E. Jones

Temps de lecture : 9 minutes

Voici la suite des symboles Sabian avec les symboles Sabian du Scorpion et du Sagittaire, que je traduis à partir du texte que Marc Edmund Jones a transmis, tels qu’ils avaient été révélés à Elsie Wheeler en 1925.

Les symboles du Scorpion

scorpion

1° du Scorpion : Un bus touristique rempli de touristes.

La perspective que les loisirs donnent aux affaires quotidiennes. L’appétit pour les grandes choses. Voir la vie dans son ensemble. Les relations sociales.

2° du Scorpion : Une bouteille cassée et du parfum renversé.

Le parfum délicat des actions bien faites qui persiste dans la mémoire des hommes. Stimulation du souvenir. L’immortalité spirituelle.

3° du Scorpion : Des voisins participent à une collecte de fonds dans un petit village.

Le partage constructif de l’expérience qui contribue à la formation de valeurs sociales. L’échange d’efforts. Nécessité d’apprendre à coopérer.

4° du Scorpion : Un jeune tenant une bougie allumée lors d’un rituel de dévotion.

Début de la participation spirituelle à l’œuvre du monde. Inspiration soutenue. Lien conscient avec les réalités intérieures.

5° du Scorpion : Un rivage énorme et rocheux résiste aux coups de boutoir de la mer.

Révélation d’éléments absolument stables dans toute vie. Forte confiance née d’une perception fondamentale, ou inertie spirituelle.

6° du Scorpion : Une ruée vers l’or arrache des hommes à leur terre natale.

La quête passionnée de valeurs universelles, destructrice de la vie culturelle confortable.. Sauter sur l’occasion. Recherche avide.

7° du Scorpion : Plongeurs en eaux profondes.

Plongée intentionnelle et audacieuse dans les mystères de la vie. Réalisation de l’identité personnelle par l’étude des énergies inconscientes.

8° du Scorpion : La lune qui brille sur un lac.

Illumination de l’âme par la sagesse transcendante. Contact tranquille avec la force cosmique, ou effort lunatique et indiscipliné pour atteindre la grandeur.

9° du Scorpion : Un dentiste à l’œuvre.

Inventivité mécanique et maîtrise de la nature, nécessaires pour équilibrer l’importance accordée par l’homme à l’esprit et au moi. Créativité appliquée.

10° du Scorpion : Un dîner fraternel permet de réunir les anciens camarades.

La camaraderie enracinée dans les performances passées. Émergence de la personnalité du groupe. Fraternité d’idéaux valorisant les efforts individuels.

11° du Scorpion : Un homme qui se noie est en train d’être secouru.

La chaleur débordante du tempérament humain. Le pouvoir salvateur de la retenue en société pour les âmes trop émotives. Les idéaux humanitaires.

12° du Scorpion : Un bal officiel à l’ambassade.

Reconnaissance sociale de l’accomplissement comme substance d’un rituel, de l’association des êtres humains. Certification du rang. Ambition.

13° du Scorpion : Un inventeur réalise une expérience en laboratoire.

Force motrice vers la réussite, comme chez tous les bienfaiteurs de l’humanité. Activité autosuffisante. Habileté à déjouer les pièges.

14° du Scorpion : Des monteurs de lignes téléphoniques au travail installant de nouvelles connexions.

Volonté d’association indépendamment du temps et de l’espace. Liaison entre des domaines séparés. La vie spirituelle « en dépit » de la nature.

15° du Scorpion : Des enfants jouent autour de cinq monticules de sable.

Le monde des cinq sens comme terrain de jeu de Dieu et de l’âme. Honnêteté dans l’expression de soi. Asservissement aux schémas sensoriels.

16° du Scorpion : Le visage d’une fille se transformant en un sourire.

Un fervent dépassement de soi dans les moments de la plus pure beauté. Se lancer à la rencontre des potentialités de la vie. S’épanouir.

17° du Scorpion : Une femme, emplie de son propre esprit, est le père de son propre enfant.

Plénitude de l’autonomie et de la destinée individuelle. Coopération entre les forces spirituelles et matérielles. Pure révélation de soi.

18° du Scorpion : Un chemin à travers des bois riches de couleurs d’automne.

La lumière qui transfigure l’âme après que les passions se sont éteintes. Révélation de la richesse intérieure. Aboutissement radieux.

19° du Scorpion : Un perroquet qui écoute puis parle, répète une conversation qu’il a entendue. 

Dépendance vis-à-vis de l’environnement intérieur ou extérieur pour la substance de la compréhension. Transmission de la connaissance. Canal de transmission.

20° du Scorpion : Une femme écartant deux rideaux sombres qui fermaient l’entrée d’un chemin sacré. 

Courage nécessaire pour élargir la sphère de l’être. Volonté d’aller au-delà de soi. La « femme » intérieure, ouvrant les portes de l’Esprit.

21° du Scorpion : Obéissant à sa conscience, un soldat résiste aux ordres.

Conflit entre les anciennes et les nouvelles perspectives. Volonté d’affronter le chaos au nom d’un nouvel ordre. Céder aux émotions.

22° du Scorpion : Chasseurs tirant sur des canards sauvages.

Quête agressive de la subsistance extérieure ou intérieure. Assouvissement volontaire du désir. Incorporation tragique d’idéaux. Exercice.

23° du Scorpion : Un lapin s’est métamorphosé en fée (esprit de la nature).

Révélation de pulsions vitales inattendues, latentes dans tous les êtres. Grandes potentialités créatrices. Capacité à s’occuper de soi.

24° du Scorpion : Des foules descendent de la montagne pour écouter un homme inspiré.

Le pouvoir des idées bien formulées de devenir des faits réels. Inspiration pratique, ou incapacité à relever un défi vital.

25° du Scorpion :Une photographie aux rayons X.

Pouvoir pénétrant de la réalité. Dépendance des faits extérieurs à l’égard des structures ou des causes fondamentales. Discrimination aiguisée et appliquée.

26° du Scorpion : Indiens établissant un camp (dans un nouveau territoire).

Capacité à se sentir à l’aise dans tout environnement extérieur ou intérieur. Fonctionnement efficace. Repli sur le familier et le connu.

27° du Scorpion : Une fanfare militaire défile bruyamment dans les rues de la ville.

Désir d’impressionner les autres par la gloire de son prestige social. Matérialisation de valeurs normalement subjectives. Spectacle.

28° du Scorpion : Le roi des fées s’approche de son domaine.

Respect nécessaire des valeurs symboliques porteuses de forces vitales intégrées. Réalisation de soi par la dévotion à l’Unique.

29° du Scorpion : Une femme indienne plaidant auprès du chef pour la vie de ses enfants.

Médiation de l’âme entre l’esprit et la matière. Pouvoir de soutien des instincts. Éveil de soi à la nécessité d’agir.

30° du Scorpion : Des enfants déguisés pour Halloween se livrant à diverses farces.

Besoin de laisser libre cours à ses instincts asociaux dans le cadre des traditions sociales. Libération planifiée.

Les symboles du Sagittaire

symboles Sabian

1° du Sagittaire : Des anciens combattants retraités de l’armée se réunissent pour raviver de vieux souvenirs. 

Pouvoir de cohésion de l’expérience sociale. Camaraderie, née des réalisations collectives, qui vivifie le moi. Ferventes retrouvailles.

2° du Sagittaire : L’océan couvert de moutons blancs.

Réponse joyeuse à un appel vital à l’activité. Pouvoir de remuer et d’imprimer son propre rythme aux matériaux. Fière parure.

3° du Sagittaire : Deux hommes jouant aux échecs.

Re-création d’un monde de manifestation à travers les symboles et l’intelligence. Confiance éduquée dans le jugement sur soi.

4° du Sagittaire : Un petit enfant qui apprend à marcher.

Bienveillance de la vie qui crée des occasions sûres de croissance. Pleine appréciation de l’opportunité. Crise de l’épanouissement personnel.

5° du Sagittaire : Une vieille chouette dans un arbre.

Observation réfléchie sur le drame de la vie. Jugement serein. Confiance ancrée dans la situation et la valeur de soi.

6° du Sagittaire : Une partie de cricket.

Socialisation des pulsions de compétition de l’homme. La solidarité instinctive développe la conscience de la race. Capitaliser sur les compétences.

7° du Sagittaire : Cupidon frappant à la porte d’un cœur humain.

Le bonheur qui attend tout homme prêt à en accepter la plénitude. Aboutissement de l’expérience. Appel à la fête de l’amour.

8° du Sagittaire : Dans les profondeurs de la terre, de nouveaux éléments se forment.

Détermination irrésistible à être. Capacité infinie de travailler dur. Cristallisation du but et de la volonté à partir de l’expérience.

9° du Sagittaire : Une mère conduit son petit enfant pas à pas dans les escaliers.

Progression consciente de l’identité personnelle de niveau en niveau. Véritable courage dans toute approche de la vie. Guidance intérieure dans toute croissance.

10° du Sagittaire : Une représentation théâtrale d’une « déesse de l’opportunité » aux cheveux d’or.

Pouvoir de la signification créatrice, car il transforme de simples faits en symboles universels. Extériorisation des impulsions intérieures.

11° du Sagittaire : La lampe de l’illumination physique sur le temple vide.

Influence de la mouvance sociale sur l’individu. Pouvoir des « images primordiales de l’inconscient ». Activité dominée par le destin.

12° du Sagittaire : Un drapeau qui se transforme en un aigle qui pousse son cri.

Développement de la conscience de l’abstrait au concret, du général au personnel. Maîtrise croissante. Bonne fortune extrême.

13° du Sagittaire : Le passé d’une veuve est mis en lumière.

L’appel éternel à l’accomplissement par l’amour qui surmonte la sensibilité personnelle et les modèles établis. Révision de l’attitude.

14° du Sagittaire : Les Pyramides et le Sphinx.

Un accomplissement basé sur la grandeur passée. Le pouvoir des innombrables morts sur les vivants. Vastes ressources dans le soi. Antécédents.

15° du Sagittaire : Le marmotte à la recherche de son ombre le Jour de la Chandeleur.

Révélation des objectifs fondamentaux de la vie et des cycles par les présages. Modèle universel de relation de vie. Divination pénétrante.

16° du Sagittaire : Des mouettes volent autour d’un bateau à la recherche de nourriture.

Les moments de pause qui favorisent et annoncent le changement. L’empressement à agir ou la détresse de ne pas savoir ce qui nous attend.

17° du Sagittaire : Un service de Pâques à l’aube.

Vivre spirituellement en conformité avec la loi naturelle. Sortir du doute et du désespoir. Foi inébranlable en une puissance supérieure proche.

18° du Sagittaire : De petits enfants portant des capelines.

Le mécanisme protecteur qui préserve le libre comportement des individus. Le contact vivifiant avec les énergies vitales collectives.

19° du Sagittaire : Les pélicans, dérangés par les détritus laissés par les gens, déplacent leurs petits vers un nouvel habitat. 

Reprise en main des fondements depuis l’intérieur. Restauration par le repli sur soi. Fuite de l’introverti. Se déplacer pour se réorienter.

20° du Sagittaire : En hiver, des personnes découpent la glace d’un étang gelé, pour l’utiliser en été.

Profondeur de la démarche nécessaire pour préparer la prochaine phase de la vie. Sacrifice du présent au futur. Rigueur de l’action.

21° du Sagittaire : Un enfant et un chien portant des lunettes empruntées.

L’utilité de faire semblant. S’élever à des situations par l’imagination. Assumer un rôle avant l’évolution naturelle.

22° du Sagittaire : Une blanchisserie chinoise.

Repli vers son monde intérieur après une réussite extérieure. Retour en toute sécurité aux modèles de comportement ancestraux. Sérénité.

23° du Sagittaire : Les immigrants qui pénètrent dans un nouveau pays.

De nouvelles perspectives s’ouvrent à tous ceux qui sont prêts à risquer leur vie au nom d’une plus grande autonomie. Réorientation. Pressentiment.

24° du Sagittaire : Un merlebleu debout à la porte de la maison.

Les bénédictions accordées à tous ceux qui sont fidèles à eux-mêmes. Une aide inattendue. Le bonheur. La chance pure et simple.

25° du Sagittaire : Un garçon joufflu sur un cheval de bois.

Croissance à travers des expériences fictives, imaginatives, que la vie pourrait nous refuser. Détachement de la réalité. La préservation de soi.

26° du Sagittaire : Un porte-drapeau dans une bataille.

Exaltation de la valeur physique en tant que soutien nécessaire aux nobles idéaux de l’espèce. Effort spectaculaire. Un don au-delà de toute attente.

27° du Sagittaire : La vision du sculpteur prend forme.

Maîtrise de l’intelligence formatrice sur la substance. Personnification et compréhension sûres. Expression permanente de soi.

28° du Sagittaire : Un vieux pont sur un beau ruisseau constamment en service.

Éléments durables de compréhension en tant que symboles de la communauté invisible de l’homme, morte et vivante. Une coordination constante.

29° du Sagittaire : Un gros garçon qui tond la pelouse.

Désir de bonne forme physique inhérent à tous les êtres vivants. Détermination consciente, donc fiable. Effort persistant.

30° du Sagittaire : Le pape bénissant les fidèles.

Richesse des ressources spirituelles qui peuvent être exploitées pour la glorification de chaque relation. Forme concrète des idéaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.