Symboles Sabian du Cancer et du Lion : 60 indices précieux

Symboles Sabian : les 60 symboles du Cancer et du Lion

Temps de lecture : 9 minutes

Les symboles Sabian du Cancer et du Lion, tel est le menu de cet article. Il fait suite aux précédents.

Cancer

cancer

1° du Cancer : Sur un navire, les marins descendent un vieux drapeau et en hissent un nouveau.

Le désir naissant de s’aligner sur une tendance de vie plus importante et plus significative. Décision impérieuse. Repolarisation.

2° du Cancer : Un homme sur un tapis volant observe de vastes panoramas en dessous de lui.

Élargissement des perspectives. Suprématie de l’intelligence sur les circonstances. Conscience professionnelle. La maîtrise objective de soi.

3° du Cancer : Un explorateur arctique conduit un renne à travers des canyons glacés.

L’instinct de pionnier, de défricheur, qui pousse l’homme à aller au-delà de tout. Plonger dans les possibilités vierges de la vie.

4° du Cancer : Un chat qui se dispute avec une souris.

L’envie de se justifier par des sophismes intellectuels ou des considérations socio-éthiques. Sentiment d’autosatisfaction.

5° du Cancer : A un passage à niveau, une automobile est détruite par un train.

L’homme individuel est amené à répondre de ses obligations envers la société. L’insouciance freinée. Une fuite tragique du vide.

6° du Cancer : Le gibier qui garnit son nid de plumes.

Préparation instinctive à l’expression mature et complète du soi. Planification subconsciente ou rêves futiles.

7° du Cancer : Deux fées (esprits de la nature) dansant par une nuit de lune.

La reconnaissance par l’homme du jeu insaisissable des forces sous-jacentes de la nature. La coopération avec l’invisible. Une chance inhabituelle.

8° du Cancer : Un groupe de lapins habillés et en parade.

Recherche d’une participation à un ordre supérieur par un comportement imitatif. Volonté de se développer ; également auto-exploitation.

9° du Cancer : Une petite fille nue se penche sur un étang pour essayer d’attraper un poisson.

Première curiosité de l’être ; recherche innocente de la compréhension. Avidité infatigable ; envies asociales ou infantiles..

10° du Cancer : Un gros diamant dans les premières étapes du processus de coupe.

L’accomplissement spirituel ou l’apogée de l’être civilisé. L’actualisation des potentialités et l’expression de la véritable personnalité.

11° du Cancer : Un clown qui caricature des personnalités connues.

Discrimination aiguisée et compréhension de la nature humaine. La touche légère de la maîtrise de la vie, du contrôle de soi ou de la frivolité.

12° du Cancer : Une femme chinoise allaite un bébé dont l’aura révèle qu’il est la réincarnation d’un grand maître.

La promesse faite à tous les hommes que Dieu peut prendre naissance dans leur âme. Intégration de la personnalité. Illumination ou frustration.

13° du Cancer : Une main légèrement fléchie avec un pouce très proéminent.

Une volonté forte, active et sûre d’elle-même, ou un plongeon persistant mais aveugle dans la réalité. L’absence d’illusions molles.

14° du Cancer : Un très vieil homme faisant face à un vaste espace sombre au nord-est.

L’intrépidité et la force noble et auto-entretenue qui découlent de la connaissance. Courage face aux problèmes spirituels.

15° du Cancer : Un groupe de personnes qui ont fait des excès alimentaires et qui l’ont apprécié.

Le recours aux choses superficielles pour se renforcer. Auto-indulgence dans les sensations. Satiété inintelligente. Morosité.

16° du Cancer : Un homme étudie un mandala devant lui, à l’aide d’un livre très ancien. 

Tendance sous-jacente à revenir aux schémas d’origine : se « mettre au diapason » de la réalité quotidienne. Contrôle de la vie.

17° du Cancer : La graine se développe en connaissance et en vie.

Rassemblement de toutes les valeurs et expériences de la vie dans la conscience parfaitement formée. Connaissance spirituellement intégrée.

18° du Cancer : Une poule qui gratte pour ses poussins.

Approche constructivement pratique et naturelle de la vie et de ses joies les plus simples. Souci des choses. Dévouement collectif de type enfantin.

19° du Cancer : Un prêtre qui célèbre une cérémonie de mariage.

Mélange du fruit culturel du passé avec l’impétuosité du sang neuf. Assimilation de contenus inconscients.

20° du Cancer : Gondoliers vénitiens dans une sérénade.

Exaltation des relations sociales à la manière traditionnelle. Attachement sentimental aux anciens idéaux de vie. La volonté de romantisme.

21° du Cancer Une prima donna qui chante.

Élévation et popularisation des valeurs humaines par l’art en tant que facteur social. Réalisation suprême de l’ambition de la vie.

22° du Cancer : Une jeune femme qui attend un voilier.

L’envie de vivre la vie comme une grande aventure. La force contraignante de tout désir soutenu et du fait de rêver.

23° du Cancer : La réunion d’une société littéraire.

Échange d’idées entre une élite quelconque comme base du développement culturel de l’ensemble. Fraternité mentale ou physique.

24° du Cancer : Une femme et deux hommes naufragés sur une petite île des mers du sud.

Les trois « âmes » de l’homme – actionnelle, émotionnelle, mentale – « exilées » dans le corps. Potentiel d’épanouissement. Sentiment d’être perdu dans la vie.

25° du Cancer : Un meneur d’hommes enveloppé d’un manteau de pouvoir invisible.

Soutien des éléments inconscients dans toute prise de position positive et sans peur de l’ego. Restauration de la force ou « découverte de soi ».

26° du Cancer : Les invités lisent dans la bibliothèque d’une maison luxueuse.

Émergence de la conscience à des niveaux supérieurs de l’être, une fois que la vie a été accomplie à des niveaux normaux. La maturation consciente.

27° du Cancer : Une violente tempête dans un canyon rempli de maisons de luxe.

Intensification des éléments nécessaires à l’éveil des possibilités latentes. Une montée en puissance. Une descente de la puissance cosmique.

28° du Cancer : Une Indienne présente son petit ami de l’université à sa tribu assemblée.

L’âme humaine comme intercesseur entre les forces naturelles primordiales et l’ordre intellectuel. Auto-intégration. Liaison.

29° du Cancer : Une muse grecque pesant des jumeaux nouveau-nés dans une balance en or.

La révélation de la valeur latente de toute chose par le pouvoir de l’imagination créatrice. Percevoir au-delà des apparences.

30° du Cancer : Une fille de la révolution américaine.

La volonté et la capacité de maintenir une suprématie sociale fondée sur une tradition bien établie. Aristocratie intérieure ou extérieure.

Lion

lion

1° du Lion : En situation de stress émotionnel, le sang afflue à la tête d’un homme.

Un symbole fondamental de l’Homme : entrée puissante et dangereuse dans le royaume de l’âme. Déversement irrésistible de soi. L’activité en soi.

2° du Lion : Une épidémie d’oreillons.

Résultat constructif des inconvénients de la vie dans le développement des valeurs communautaires. Sensibilité à soi-même. Soustraction des choses.

3° du Lion : Une femme mûre, en phase avec son temps, qui se fait couper les cheveux.

Sentiment de liberté vis-à-vis de l’âge et prise de conscience de la valeur de la jeunesse. L’auto-création et l’indépendance vis-à-vis du destin. La volonté.

4° du Lion : Un homme habillé de manière formelle se tient près de trophées qu’il a ramenés d’une expédition de chasse. 

Développement personnel par la culture d’activités masculines. Asservissement de l’individu au modèle social de comportement. Le goût.

5° du Lion : Des formations rocheuses surplombant un profond canyon.

Permanence des éléments de base dans la nature malgré les changements et les tensions temporaires. L’endurance. La constance de la connaissance de soi.

6° du Lion : Une femme « conservatrice » à l’ancienne est confrontée à une fille moderne.

Réalisation d’une valeur subjective immuable au-delà des apparences changeantes. Échange de sympathie. Amélioration de la conscience de soi.

7° du Lion : Les constellations d’étoiles dans le ciel.

Sentiment d’émerveillement et de crainte primitifs devant la vie. Foi inébranlable en un être spirituel qui complète le nôtre. Réalisation.

8° du Lion : Les souffleurs de verre façonnent de magnifiques vases grâce à leur respiration contrôlée.

Levée des matériaux inchoatifs d’un nouvel ordre par une vision énergique née de la répression et du malheur. Révolution.

9° du Lion : Un militant communiste répandant ses idéaux révolutionnaires.

Le pouvoir formateur de l’âme dans les moments d’intensité émotionnelle. L’expression contrôlée de soi. L’art comme fait spirituel.

10° du Lion : Rosée matinale.

Fraîcheur de la réponse spontanée à la vie et aux émotions. Légèreté édifiante dans l’expérience, ou bien glamour superficiel..

11° du Lion : Des enfants sur une balançoire dans un grand chêne.

Le pouvoir de soutien et de protection du milieu ancestral contre les émotions. Appréciation de la retenue culturelle innée.

12° du Lion : Une soirée entre adultes sur la pelouse.

Des échanges faciles entre les êtres humains dans les moments de détente. Examen ou perte de soi dans les valeurs sociales.

13° du Lion : Un vieux capitaine de marine se balançant sous le porche de sa maison.

Récompense de la croissance du royaume extérieur vers le royaume intérieur. La sérénité en surmontant les tempêtes. Douceur gagnée par soi-même. Retraite.

14° du Lion : Comme un chérubin, une âme humaine chuchote, cherchant à se manifester.

Le désir d’être, de souffrir et de grandir qui amène l’Esprit sur la Terre. Le don de soi dans toute son âme. Le désir d’expérience.

15° du Lion : Un défilé se déplaçant dans une rue pleine de monde.

Libération spectaculaire et impressionnante des énergies subconscientes. Exaltation de soi pour l’approbation sociale. Auto-indulgence et licence.

16° du Lion : Un soleil radieux juste après un orage.

Un retour aux valeurs après une crise majeure de la vie. Pouvoir purificateur de la souffrance surmontée. Maîtrise de l’effort ou de l’indifférence.

17° du Lion : La chorale bénévole de l’église fait des répétitions un événement convivial.

L’utilisation des instincts humains normaux comme base d’un effort élevé. Participation laïque aux mystères. La joie dans la foi.

18° du Lion : Un chimiste réalise une expérience pour ses étudiants.

Application pratique des principes à la vie ordinaire. L’illumination active ; ou l’éveil forcé aux potentialités intérieures.

19° du Lion : Une fête sur une péniche.

Le pouvoir transformateur de la joie pure sur l’existence routinière. La fraternité humaine dans l’effort pour rendre la vie plus heureuse, plus libre.

20° du Lion : Les indiens d’Amérique pratiquent un rituel au soleil.

L’appel instinctif ou traditionnel de l’homme aux énergies vitales de base pour sa subsistance. Sens de l’adéquation du comportement. Le culte.

21° du Lion : Les poulets ivres battent vertigineusement des ailes pour essayer de voler.

Première réalisation instable de l’être spirituel. Inspiration forcée que l’ego ne peut soutenir. Fausse auto-intoxication.

22° du Lion : Un pigeon voyageur remplissant sa mission.

Le retour des énergies de l’âme au Soi central après une expérience significative. L’aventure. L’illumination pratique.

23° du Lion : Une cavalière à cru dans un cirque fait preuve d’une habileté dangereuse.

La suprématie accordée à l’homme qui a maîtrisé ses sens et ses émotions. Pleine utilisation des pouvoirs intérieurs. L’audace.

24° du Lion : Totalement concentré sur l’accomplissement spirituel intérieur, un homme est assis dans un état de négligence totale de son corps.

Accent spirituel au détriment du raffinement extérieur. Focalisation intérieure des énergies. Abnégation de soi. Le caractère.

25° du Lion : Un grand chameau traversant un désert vaste et inhospitalier.

Supériorité de la connaissance et de la volonté sur la nature hostile. La maîtrise mentale de soi. Force spirituelle pour faire face au karma passé.

26° du Lion : Après un gros orage, un arc-en-ciel.

Promesse d’immortalité consciente après la mort des choses inutiles. Lien spirituel à travers le stress émotionnel. Bénédiction.

27° du Lion : Le lever du jour – la luminescence de l’aube dans le ciel de l’est.

Le pouvoir de transformation des impulsions créatives lorsqu’elles amènent les idées à une manifestation concrète. Stimulation de l’opportunité. Le pouvoir de l’âme.

28° du Lion : De nombreux petits oiseaux sur la branche d’un grand arbre.

La nature sociale de l’expérience, l’homme trouvant son soutien dans un ensemble plus vaste. Expression normale et collective de soi.

29° du Lion : Une sirène émerge de l’océan, prête à renaître sous forme humaine.

Un désir pur et simple d’un nouvel ordre de vie. Point critique de « l’évolution émergente ». Perspective, ou sentiment d’incompétence.

30° du Lion : Une lettre ouverte.

Foi fondamentale dans la bonté de toute vie. Confiance aveugle ou désir de voir le fond des choses. Confiance.

3 réflexions sur « Symboles Sabian : les 60 symboles du Cancer et du Lion »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *