planète maîtresse

Planète maîtresse : comment choisir entre tradition et modernité ?

Temps de lecture : < 1 minute

En astrologie moderne, certains signes ont non pas une planète maîtresse, mais deux. Par exemple, Neptune et Jupiter pour les Poissons. 

Trois des planètes sont des découvertes « récentes » des astronomes : Uranus en 1781, Neptune en 1846 et Pluton en 1930. Les astrologues les ont alors intégrées dans leur système. On les a donc désignées pour être planètes maîtresses de signes qui avaient déjà une planète maîtresse : Scorpion, Verseau et Poissons.

Voici donc le tableau complet des maîtrises planétaires, telles qu’on les utilise actuellement en astrologie humaniste, par exemple.

Vous vous intéressez à la maîtrise planétaire d’un de ces trois signes : Scorpion, Verseau et Poissons ? Je vous suggère de commencer par les maîtres planétaires « modernes » (respectivement Pluton, Uranus et Neptune). Puis vous ajoutez des détails grâce aux planètes maîtresses traditionnelles (Mars, Saturne et Jupiter).

3 réflexions sur « Planète maîtresse : comment choisir entre tradition et modernité ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.