février 27, 2021
karma cycle maison XII

Votre maison XII, pour bien terminer les cycles

Temps de lecture : 5 minutes

Un jour, j’ai demandé à un lama tibétain : « Faut-il croire au cycle des morts et des renaissances ? » Il m’a répondu : « Regarde la vie. Elle est faite d’une succession ininterrompue de cycles. Certains sont très brefs, d’autres beaucoup plus longs. Chaque cycle se termine par une mort, pour que le cycle suivant naisse. Aucune croyance là-dedans. C’est un fait d’expérience. »

En fait, vous ne pouvez vraiment comprendre le sens de la maison XII que si vous considérez votre vie comme cyclique. C’est d’ailleurs un des postulats de l’astrologie, dont on peut dire que c’est la « science des cycles ». La maison XII est celle où vous clôturez chaque cycle, qui avait commencé en maison I. Pour qu’un nouveau cycle recommence en maison I. On a coutume de dire que la maison XII est la maison des bilans. Un bilan, c’est la « somme des aspects positifs et négatifs de quelque chose, son résultat global ». L’idée est donc que vous portiez alors un jugement sur votre passé. Et pour cela que vous affectiez une valeur à chacun de vos actes. C’est cette valeur qui va se transmettre au cycle suivant. 

Bien terminer chaque cycle de vie

La maison XII peut être, par exemple, la fin d’un cycle d’expérience (la fin d’une relation, la fin d’un projet de vie). Elle doit alors être pour vous la semence d’un cycle nouveau. Sinon, ce cycle ne laissera qu’un souvenir fugace, inutile. Elle doit être pour vous l’occasion d’apporter à ce cycle une conclusion qui ait un sens, qui ait le pouvoir de faire naître un cycle meilleur. Pour ce faire, vous devez vous concentrer sur le début de ce nouveau cycle. Plutôt que de vous morfondre dans les souvenirs du cycle qui se termine, probablement peuplés de frustrations, de regrets et de blocages.

Le bilan source d’optimisme

Donc, ce processus cyclique est permanent. Et votre thème natal est, de différentes manières, l’expression de ces cycles. Comment faire en sorte de vivre chaque cycle pleinement, complètement, de bien le terminer ? En langage karmique, comment faire en sorte que votre karma soit purifié par chaque cycle de votre vie ? Parce qu’elle vous aide à le faire, la maison XII est la maison de l’optimisme : elle est tournée vers l’avenir. Contrairement à ce que laissent entendre certaines approches astrologiques. C’est aussi une maison mystérieuse, car vous vous y occupez de choses intimes, profondes.

Répudier les fantômes du passé

On pourrait comparer ces « choses » intimes à des fantômes. En maison XII, les fantômes de votre passé reviennent vous parler des échecs, des frustrations, des regrets, des remords. Ils vous rappellent les non-dits, les occasions perdues, les situations non vécues, les problèmes non résolus. Ils vous chargent d’un fardeau parfois lourd. Car, si le cycle qui se termine est celui de votre vie, il s’agit de vous préparer pour le voyage vers le début d’un cycle nouveau. Autrement dit vers une nouvelle naissance. Le moment est venu, en maison XII, d’alléger le bagage qui va vous accompagner pour ce voyage. Donc de rompre correctement avec votre passé, de purifier votre karma. Ce karma que vous retrouverez à la naissance suivante.

Faire la lumière

Pour mener à bien la tâche qu’exprime la maison XII, vous devez commencer par en analyser les éléments :

  • Le signe de la cuspide 
  • La planète maîtresse de ce signe, son signe et sa maison
  • Les planètes occupant la maison
  • Les aspect que forment ces planètes

Par cette analyse vous allez chercher à identifier et comprendre la nature des fantômes du passé. Le symbolisme des éléments (signes, planètes, aspects) liés à votre maison XII doit vous permettre de les mettre en lumière. Ils peuvent par exemple être la conséquence de :

  • relations houleuses avec votre famille, ou la société au sens large
  • relations inconfortables entre votre culture familiale et votre propres valeurs 
  • échecs et frustrations
  • résidus négatifs de succès passés.

Enfin, le contenu de votre maison XII vous indique les meilleurs moyens de traiter ces fantômes. En vous appuyant sur les énergies des planètes concernées, directement – planètes résidant en maison XII – ou indirectement – planètes en aspect avec des éléments de la maison XII, y compris sa cuspide et votre Ascendant par laquelle elle se termine.

Quand un cycle se termine mal

Vous le savez bien, tous les cycles ne se terminent pas de manière aussi fructueuse pour le cycle suivant. Parfois, le bilan du cycle est tellement lourd qu’il vous est impossible de solder les comptes en totalité. Il se peut que le temps, ou l’énergie, vous manque pour le faire. Dans un tel cas, on peut dire que la fin du cycle est un échec. Il est donc nécessaire, sur le plan karmique, de reprendre le travail, de reculer pour mieux repartir. Tout se passe alors comme si les maisons I à III servaient à désintégrer le cycle qui vient de se terminer. C’est en maison IV qu’il va à la fois se clore sans véritable bilan, et recommencer sous une forme éventuellement différente. 

Un exemple pour illustrer

Dans ce thème, la maison XII a sa cuspide en Capricorne. Elle contient Vénus en Verseau. La planète maîtresse du Capricorne est Saturne, qui se trouve en opposition à Vénus. 

Vénus peut indiquer ici des frustrations affectives fortes. Les besoins intérieurs du natif n’ont pas été suffisamment pris en compte au cours du cycle, car il a beaucoup joué sur la séduction plutôt que de s’engager dans une vie affective riche. 

Saturne en opposition à Vénus est en maison VI et en Lion. On dit parfois que Saturne indique les problèmes karmiques qu’on doit affronter. L’opposition pose donc un défi à Vénus, par le fait que le natif a cherché à ne pas assumer de responsabilités dans sa vie quotidienne, par peur ou par sentiment d’infériorité. D’où les frustrations dont je parlais précédemment. Le travail à faire en maison XII se précise : le natif doit reconnaître et accepter ces faiblesses et les échecs associés. 

Ces faiblesses sont mises en évidence dans la maison I qui a marqué son entrée dans le cycle qui se termine. Les trois planètes présentes (Mars, Soleil et Mercure) témoignent d’une volonté forte de s’individualiser en construisant une personnalité forte. Son Soleil est en signe d’eau, suggérant détachement, voire isolement, flexibilité et mouvement permanent. Mais Mars pousse à extérioriser la personnalité, et Mercure à trouver une raison à tout. C’est donc une personnalité complexe et riche qui s’est construite en maison I, et qui aboutit à la fin du cycle, en maison XII, à un bilan marqué par les insatisfactions. Les besoins de reconnaissance de la personnalité, de respect du goût pour le secret, la discrétion et le retrait n’ont pas été satisfaits comme le natif pouvait le désirer.

Ce n’est qu’en reconnaissant cette alchimie particulière qu’il pourra faire taire les fantômes du passé. La Lune en trigone et Mars en semi-sextile avec Vénus peuvent donner des pistes pour résoudre la situation décrite par la maison XII de ce natif. 

Du courage, encore du courage, toujours du courage

Vous le voyez, il faut un certain courage pour relever le défi posé par votre maison XII. Courage psychologique, bien sûr, quand il s’agit d’être lucide sur votre parcours passé. Courage spirituel, pourrait-on dire aussi, car l’enjeu est plus vaste que simplement psychologique. Courage d’assumer vos manquements, de vous détacher du passé sans le renier, pour repartir dans un cycle nouveau, chargé d’un karma allégé. Courage de cohabiter avec les fantômes de votre passé, après vous en être fait des alliés. 

Si vous souhaitez être informé.e de la parution d’un nouvel article, il suffit de vous inscrire dans la colonne à droite.

Vous pouvez également demander votre inscription au groupe (privé) Facebook Mon thème astrologique.

Une réflexion sur « Votre maison XII, pour bien terminer les cycles »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *