famille

La maison 4, la maison de votre famille

Temps de lecture : 8 minutes

Maison 4, maison de la famille, oui. Plus précisément de la famille dans laquelle vous êtes né.e et avez grandi. C’est ainsi qu’on la voit traditionnellement. Mais disons tout de suite que cette maison 4 n’épuise pas le sujet. Sur la question de la famille, votre thème natal a d’autres choses à vous dire. Par exemple, votre maison 12 vous parle de vos ancêtres, votre maison 10 de l’un de vos deux parents, votre maison 8 des héritage familiaux de toute nature.

Pourquoi la maison 4 est-elle considérée comme la maison de la famille ? Et qu’a-t-elle à vous dire de votre famille, et donc de vous-même ? Il me semble qu’elle peut délivrer des informations extrêmement utiles sur une des grandes problématiques familiales. Comment vous avez fait l’expérience, au sein de votre famille, d’une sécurité suffisante pour pouvoir commencer à construire votre identité. Une sécurité qui vous a conduit aussi, un jour, à quitter votre famille dans des conditions plus ou moins bonnes.

La famille, lieu de construction de votre identité

Car c’est dans votre famille que vous avez commencé à construire votre identité. Si vous vous y êtes senti.e suffisamment en sécurité, vous avez pu explorer les limites du monde qui était alors le vôtre. En même temps, l’influence du milieu familial, les empreintes culturelles dont il a marqué votre personnalité naissante, ont développé, plus ou moins bien, votre sentiment d’appartenance à votre famille.

Il est temps de plonger dans votre maison 4. D’abord, quel est le signe de sa cuspide ? C’est le Fond du Ciel. Son signe vous indique de quelle manière vous avez fondamentalement abordé le problème de votre sécurité. Et donc de votre stabilité, de votre intégration individuelle à travers l’expérience du cocon familial. Il est, dans le symbolisme astrologique, l’équivalent du chakra–base. C’est avec ce bagage que votre besoin essentiel de sécurité a été mis à l’épreuve à travers l’expérience de votre famille.

Ensuite, quelles planètes se trouvent dans votre maison 4 ? Elles sont des indications du climat du foyer familial, des influences qu’il a pu avoir sur vous. Par exemple des schémas émotionnels qui fonctionnaient dans votre famille. 

Qu’en est-il de la Lune ? Elle est d’une importante capitale, car elle est en correspondance avec le signe du Cancer, et la maison 4. J’en reparlerai plus tard en détail. 

Et, bien sûr, quelle est la planète maîtresse du signe de la cuspide ? Elle indique les ressources qui sont à votre disposition pour gérer toutes ces questions de relations familiales et de sécurité.

Développer votre autonomie

Cet ensemble d’informations concerne ce qui a été la base sur laquelle vous avez construit la sécurité dont vous aviez besoin pour développer votre autonomie. Et c’est en développant cette autonomie que vous avez acquis les moyens d’entrer dans la maison 5. Celle où vous avez pu vous exprimer d’une manière créative et autonome. Notez que la maison 5 correspond au signe du Lion, et donc au Soleil. Dans la maison 5, c’est donc votre nature profonde qui s’exprime à l’extérieur.

Je vous propose donc de regarder votre maison 4 sous l’angle suivant. Comment, au sein de votre famille, s’est construite la sécurité dont vous aviez besoin ? Et comment s’est passée ensuite la séparation d’avec la famille ? Comme vous pouvez l’imaginer, si la sécurité a été suffisante, la séparation a été saine.

De l’attachement familial à la séparation

Mais quid lorsque la sécurité dont vous aviez besoin, enfant, n’a pas été assurée de manière satisfaisante ? Lorsque, par exemple, l’attachement à la famille s’est traduit par une dépendance ou par une symbiose excessive ? Ce sont les aspects de certaines planètes avec votre Lune qu’il convient de regarder pour répondre à cette question.

Par exemple, si Saturne est en carré ou en opposition avec votre Lune, on peut craindre qu’au moment de prendre votre indépendance, vous ayez ressenti un sentiment de culpabilité vis-à-vis de ceux que vous quittiez. Ou la crainte de ne pas être capable d’assumer cette indépendance.

Si ces aspects concernent Neptune, peut-être vous êtes-vous senti.e incapable de survivre à la séparation d’avec votre famille. Peut-être avez-vous craint de leur faire du tort en les quittant, de les affaiblir. 

Dans le cas de Pluton, il se peut que soit apparu au moment de la séparation l’idée d’une trahison. Soit de votre part vis-à-vis de la famille, soit l’inverse. Des aspects qu’on appelle dysharmoniques (carré, opposition, quinconce) entre Pluton et la Lune sont parfois liés à l’existence de secret de famille.

Si c’est la planète Uranus qui est concernée par de tels aspects, il est fort probable que la séparation s’est révélée extrêmement difficile. En effet, Uranus peut avoir perturbé les attachements au sein de la famille. Au point que tout attachement ultérieur en soit devenu problématique, par une sorte d’incapacité à s’attacher.

Les aspects avec votre Lune natale

Je vous propose de regarder maintenant plus précisément les aspects que forment les planètes avec votre Lune. Il est utile, je pense, de faire une distinction entre les planètes qui sont à l’intérieur de l’orbite de la Terre et celles qui se trouvent à l’extérieur. 

En effet, le Soleil, la Lune, Mercure et Vénus sont, d’un point de vue symbolique, contenues dans l’orbite de la Terre. Ils représentent en quelque sorte le contenu de la cellule familiale, son héritage, ses valeurs, sa culture. Leur signification, très utile par ailleurs, l’est moins pour ce qui concerne notre sujet.

À l’inverse, les planètes situées à l’extérieur de l’orbite de la Terre me semblent plus particulièrement liées à cette question de l’attachement et de la séparation, on pourrait dire également du détachement.

Je vous propose de distinguer les aspects de la façon suivante, d’ailleurs assez classique. La conjonction, le trigone et le sextile, traditionnellement considérés comme harmonieux, correspondent à une gestion favorable de la question de l’attachement à la famille. 

Au contraire, le carré, l’opposition, et parfois le quinconce, correspondent à une gestion problématique de cette question. Selon les cas, bien entendu, le détachement, la séparation, se passeront plus ou moins bien.

Mars pose la question de la rébellion, de la frustration, de la colère. Si votre Mars est en aspect harmonieux avec votre Lune, on peut imaginer que l’attachement à la famille et aux parents ait été réussi. Probablement marqué par une expression assez libre de vos désirs d’enfant. Par une affirmation de soi favorisée. Par un apprentissage positif de l’utilisation de votre volonté. Dans ce cas, la séparation a probablement été saine. Dans le cas contraire, il est possible que vous avez vécu la séparation d’avec la cellule familiale dans une alternance de périodes d’agressivité et de périodes de passivité.

Si Jupiter est en aspect harmonieux avec votre Lune, on peut imaginer que l’apprentissage de l’attachement se soit fait avec tolérance. Dans un esprit d’ouverture, de véritable éducation à la vie, peut-être même dans un contexte multiculturel. C’est une situation qui vous aura préparé.e à explorer librement le vaste monde. Si, par contre, l’ambiance du cocon familial était imprégnée de dogmatisme, de préjugés, de croyances, en un mot de rigidité, vous avez probablement eu beaucoup de mal à sortir de ce qui était une espèce de zone de confort.

Nous avons déjà évoqué Saturne. La construction de votre autonomie est ici le point central. Comment s’est-elle faite ? Si les limites que tout enfant doit apprendre vous ont été imposées avec rigueur, froideur et autorité, vous les avez peut-être ressenties comme un manque d’amour. La conséquence on est généralement une tendance à l’isolement, à la peur d’être rejeté.e, de ne pas être aimé.e. Si, au contraire, ses limites vous ont été expliquées, justifiées, comme un moyen d’assurer votre sécurité, vous avez compris qu’elles étaient dans votre intérêt, qu’elles étaient un outil pour construire votre propre autonomie. C’est-à-dire qu’elles étaient en réalité un instrument de liberté.

Bien qu’il ne soit pas une planète au sens traditionnel, Chiron a, me semble-t-il, une certaine importance dans cette affaire. Car il pose la question de la marginalité. S’il est en aspect harmonieux avec votre Lune, il peut indiquer que ce qui fait votre spécificité, votre originalité, a été respecté. Peut-être même encouragé dans le cadre familial. Ce qui vous a permis de construire efficacement ce qu’on appelle l’estime de soi. Dans le cas contraire, le risque est que vous ayez développé le sentiment de ne pas vraiment appartenir à cette cellule familiale dans laquelle vous êtes né.e.

Uranus en aspect harmonieux avec votre Lune peut indiquer que votre enfance s’est déroulée dans une ambiance très ouverte. Vous disposiez d’un réel espace de liberté pour cultiver votre individualisme. Votre capacité à exister et vivre par vous-même. Vous avez appris que la votre sécurité pouvait exister en vous, en dehors du cercle familial. Par contre, un aspect dysharmonieux peut être le signe que régnait, dans votre famille, une certaine instabilité, une anxiété latente, une tension. Elles ont pu développer en vous une difficulté à créer des attachements.

Comme vous le savez, Neptune est très lié à notre capacité créative. Un aspect harmonieux avec votre Lune est probablement lié à un grand respect accordé à votre créativité. Vous avez été encouragé.e à être créatif, à adopter des comportements d’adaptation très fluide. Et donc à trouver ainsi en vous-même la source de votre sécurité. C’est bien entendu un contexte favorable pour que se développe une grande confiance en soi. Et cela augure, au moment de la séparation d’avec la cellule familiale, de la capacité à construire une relation saine entre son monde intérieur imaginatif, voire fantastique, et le monde extérieur, réaliste et pragmatique. 

Si, par contre, Neptune est un aspect dysharmonieux avec votre Lune, trop de rituels familiaux, trop de rigidité, ont pu blesser votre individualité, qu’on a ainsi sacrifiée. Ainsi s’est développée une situation de dépendance vis-à-vis du cocon familial, situation très difficile à résoudre par la suite.

Pluton, s’il est un aspect harmonieux avec votre lune, est souvent l’indice que votre famille a été pour vous un cocon extrêmement protecteur. C’est une situation privilégiée, qui vous aura donné une grande confiance en vous. Et permis par la suite d’exprimer très librement vos sentiments. 

Dans le cas contraire, la famille vous aura probablement enseigné que le monde extérieur est extrêmement dangereux, peuplé d’ennemis, et qu’il convient d’être méfiant.e. En particulier en s’interdisant d’exprimer ses sentiments. Car ce serait fournir des armes aux ennemis qui pourraient s’en servir contre vous. C’est une situation parfois liée à l’existence de secrets de famille, comme je l’ai déjà évoqué, et donc de honte, voire de culpabilité.

Famille, je vous hais ! disait Gide (qui pourtant en fit une). Disons plus simplement, à deux lettres près : familles, je vous ai.

Hervé Bazin, Ce que je crois.

Que nous le voulions ou pas, il me semble bien que nous la conservons toute notre vie, notre famille, d’une façon ou d’une autre. Et que nous reproduisons, probablement, les expériences que nous avons vécues dans notre propre famille, dans notre enfance, lorsqu’à notre tour nous « fondons » une nouvelle famille.

Pour être informé.e de la parution d’un nouvel article, il suffit de vous inscrire dans la colonne à droite.

Vous pouvez également demander votre inscription au groupe (privé) Facebook Mon thème astrologique.

Et si vous appréciez les vidéos, vous pouvez aussi vous abonner à ma chaîne YouTube (débutante) Jean-Louis Bour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *